Comment lutter contre les acariens ?

Comment lutter contre les acariens ?

Produits ménagers, pollen, … nombreuses sont les sources d’allergie identifiées dans la maison. Quelle que soit la période de l’année, il faut aussi compter avec les acariens qui – en dépit de leur taille microscopique – génèrent de plus en plus fréquemment problèmes respiratoires ou maladies de la peau. Qui sont vraiment les acariens ? Comment les empêcher de proliférer ?  Quelle est l’efficacité des produits et matériels anti-acariens ? VIADOM fait un tour d’horizon des solutions.

Pourquoi faire la chasse aux acariens ?

Invisibles à l’œil nu, les acariens sont les cousins des araignées. Ils se reproduisent extrêmement vite dès que l’humidité dépasse les 65% et la température les 20 degrés. On en trouve jusqu’à 10 000 dans chaque gramme de poussière et près de 2 millions dans un matelas. Ils se nourrissent des débris de peau, de cheveux, de poils et d’ongles, autant de composants de la poussière.

On en trouve dans les literies, les rideaux, les peluches, les moquettes, les canapés et les tapis et partout où se trouve la poussière en général.

Ils sont responsables de 50% des allergies et provoquent des symptômes respiratoires comme la rhinite ou l’asthme. Lorsqu’ils entrent en contact avec la peau, ils provoquent de l’eczéma.

Plus que les acariens eux même, ce sont leurs cadavres et leurs déjections qui sont la cause des allergies. Pour résumer, il ne s’agit pas seulement de les tuer à l’aide de produits acaricides mais bien de ralentir leur prolifération et les extraire de votre environnement.

Le matériel anti-acarien : Quelle efficacité ?

Dépoussiérer pour lutter contre les acariens

L’anti-acarien est un marché profitable et il faut se méfier lorsque cette mention apparait sur des housses de matelas par exemple.

Ces housses sont efficaces pour limiter au maximum les contacts entre la personne allergique et les cadavres et déjections d’acariens. Il convient toutefois de vous assurer de la qualité du matériau utilisé. Il faut aussi pouvoir la laver à haute température. La possibilité de la passer au sèche-linge est un plus non négligeable pour vous faire gagner du temps.

Les spray acaricides, comme mentionné plus haut, ne font que tuer les acariens et ne vous débarrassent pas de leurs corps et déjections, véritables responsables des allergies. De même, il faut aussi s’assurer qu’ils agissent sur les œufs et les larves pour réellement ralentir la prolifération des acariens. Il s’agit donc d’un complément utile mais loin d’être suffisant.

Organiser sa maison pour la lutte contre les acariens

Réduire au maximum la poussière dans sa maison commence dès le choix des meubles et de la décoration. L’objectif : Faciliter autant que possible le dépoussiérage.

Pour ce faire, préférez les surfaces planes faciles à nettoyer rapidement, évitez les armoires ouvertes où la poussière peut s’engouffrer. Evitez aussi les tentures et autres rideaux en tissu, de même pour les fauteuils et canapés. Rangez vos vêtements dans une armoire fermée et mettez vos manteaux et costumes dans des housses hermétiques.

Si vous êtes un inconditionnel des tapis ou des rideaux, préférez un format et une matière qui permettent de les laver en machine à 60°, température qui vient à bout de tous les acariens.

Vous pouvez aussi limiter leur prolifération en agissant directement sur la température des pièces, que vous devez maintenir entre 18 et 19°. De même, le taux d’humidité ambiante doit être inférieur à 50%, ce qui peut être accompli avec un déshumidificateur d’air.

L’aération quotidienne de la maison à raison de 10 minutes minimum chaque matin (y compris en période hivernale), vous permettra également de réduire le développement des acariens.

Nettoyer et dépoussiérer sa maison pour se débarrasser des acariens

Les acariens se nichant dans la poussière, le dépoussiérage est donc une étape indispensable pour s’en débarrasser ou au moins limiter leur prolifération.  Car en effet, quels que soient vos efforts, il en restera toujours un peu, même dans une maison parfaitement propre.

Commencez par utiliser un chiffon, microfibres si possible, pour enlever la poussière sur les meubles et les coins inaccessibles. La règle du haut en bas s’applique plus que jamais quand il s’agit de dépoussiérer votre maison.

Pour les matelas, vous pouvez saupoudrer du bicarbonate de soude à hauteur de 20 grammes par mètre carré. Il s’agit d’un fongicide efficace aussi contre les acariens et sans danger pour la santé. Laissez agir pendant deux heures idéalement et aspirez le tout. Vous pouvez aussi utiliser un spray acaride dont nous parlions plus tôt dans l’article, en vous assurant bien sûr qu’il agit sur les larves et les œufs.

Lorsque vous choisissez votre aspirateur, vous pouvez opter pour un modèle équipé d’un filtre HEPA (High Efficiency Particulate Air), un filtre à très haute efficacité qui évitera le rejet dans l’air des particules les plus petites, ce qui anéantirait une partie de vos efforts.

Pour d’autres astuces pour dépoussiérer, vous pouvez consulter notre article en deux parties : Astuces anti-poussière Partie 1 et Partie 2.

Pour entretenir régulièrement votre intérieur ou procéder à un grand nettoyage ponctuel, vous pouvez faire appel à une femme de ménage à domicile Viadom en composant le 0 825 068 368 ou en vous rendant sur notre site internet

3 Commentaires

  • Il est important de bien comprendre que le développement des acariens dans un chambre est favorisé par trois éléments : la chaleur, l’humidité et l’obscurité.La toute première chose est d’avoir une chambre pas trop chauffée, une chambre aérée tous les matins et d’ouvrir les volets chaque jours. De plus la chambre doit être aspirée et la literie lavée régulièrement. Vous pouvez aussi le bicarbonate de soude pour la lessive.

  • Merci pour toutes les astuces ! Personnellement j’évite la moquette, c’est le pire nid à microbes qu’il puisse exister. Concernant les rideaux, combien de fois par an est-il recommandé de les laver ? Merci d’avance pour votre réponse

    • Bonjour, pour les rideaux, il est recommandé de les laver environ deux fois par an. Vous pouvez également les aspirer mensuellement. Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>