Comment entretenir sa pelouse en 5 gestes essentiels

Comment entretenir sa pelouse en 5 gestes essentiels

Si vous avez déjà semé votre gazon, vous savez qu’il faut en prendre soin dès le retour du soleil. Cependant, la tonte n’est pas la seule chose à faire pour entretenir sa pelouse. Il faut aussi l’arroser, la nettoyer, la fertiliser, l’aérer et parfois même la rénover.

Tondre sa pelouse, la tâche la plus importante

Bien entendu, tondre son gazon fait partie des indispensables pour avoir une pelouse en parfait état. La tonte doit être réalisée régulièrement entre mars et octobre, si possible tous les 8 ou 15 jours avec une hauteur de coupe supérieure à 2 cm, ceci afin de ne pas trop affaiblir le gazon. Plus elle est faite régulièrement, plus  le tapis formé par votre gazon sera épais et dense.

En été il faut cependant tondre la pelouse moins souvent, pour lui permettre d’affronter les grandes chaleurs et le soleil intense. De même, mieux vaut passer la tondeuse quand l’herbe est sèche, la coupe est ainsi plus régulière et plus facile. Fin octobre, tondez au ras du sol pour préparer l’hiver.

Pour une pelouse verte toute l’année : L’arrosage et la rénovationEntretenir sa pelouse

Bien arroser sa pelouse

Une pelouse n’a pas besoin d’être arrosée, même en période de sècheresse ou de grande chaleur. Dès le retour de la pluie, elle reverdit. Par contre, si vous voulez qu’elle soit verte toute l’année, y compris en été, l’arrosage s’impose.

Dans ce cas, vous devez, en été, l’arroser tous les 3 ou 4 jours en mouillant la terre en profondeur pour bien humidifier les racines. Vous pouvez aussi opter pour un système d’arrosage automatique, qui se déclenche à la nuit tombée et fait le travail à votre place.

Rendre sa splendeur à son gazon

Si votre pelouse est en mauvais état ou clairsemée, sachez qu’il existe un moyen de lui rendre toute sa splendeur : le gazon de regarnissage. En le semant au début de l’automne ou au milieu du printemps, il permet de réparer la pelouse.

Il suffit de scarifier la zone endommagée, d’enlever les cailloux et les mauvaises herbes puis de répartir les graines. Recouvrez le tout d’une fine couche de terreau, tassez puis arrosez régulièrement jusqu’à la germination.

Un gazon en bonne santé : la fertilisation, l’aération et le nettoyage

Fertiliser sa pelouse

Chaque année à l’automne, il est important de restaurer les réserves du sol qui servent à nourrir le gazon. Pour ce faire,  épandez un engrais pour gazon à libération lente. On en trouve sous forme de granulés qui se dissolvent avec la pluie. Si besoin, vous pouvez aussi opter pour de l’engrais à effet immédiat en liquide ou en poudre, à répandre à plusieurs reprises.

Cependant, faites attention car une utilisation trop intense de ce type d’engrais pourrait brûler le gazon qui ne le supporterait pas.

Vous pouvez aussi utiliser une tondeuse équipée pour du « mulching », un procédé consistant à hacher l’herbe qui retombe alors sur le sol, formant un tapis qui sert d’engrais naturel. Il est toutefois recommandé de passer plus souvent ce type de tondeuse, puisque l’herbe doit être assez courte pour un fonctionnement optimal.

Aérer le gazon

L’aération permet de faciliter la pénétration de l’eau et l’oxygénation des racines dans un sol piétiné et martelé par la pluie qui a tendance à se tasser.  En général, il est recommandé de l’aérer deux fois par an, en automne et au printemps, à l’aide d’outils spécifiques.

Le scarificateur, les patins ou le rouleau aérateur permettent d’aérer correctement le sol. Cependant, vous pouvez aussi tout simplement creuser des trous de 10 à 15 cm à l’aide d’une simple fourche-bêche.

Faire la chasse aux mauvaises herbes

Les mauvaises herbes, quand elles sont trop nombreuses, peuvent devenir disgracieuses sur votre pelouse que vous vous efforcez d’entretenir. Pour les éliminer, il existe des désherbants sélectifs, mais mieux vaut éviter les produits chimiques. En plus d’être dangereux pour les sols à long terme, ils vous empêchent d’utiliser l’herbe tondue dans votre compost.

Préférez donc la bonne vieille méthode et enlevez les mauvaises herbes à la main ou en vous aidant d’un couteau. Assurez-vous de bien arracher les racines, pour ne pas gâcher tous vos efforts. Pour la mousse qui se développe parfois dans les zones ombragées, utilisez un scarificateur.

Si vous avez besoin de l’aide d’un jardinier professionnel à votre domicile pour l’entretien de votre jardin, n’hésitez pas à contacter Viadom au 0 825 068 468 ou à vous rendre sur le site Viadom Jardinage à Domicile 

1 Commentaire

  • Merci pour ces bons conseils. Contrairement à ce qu’il y paraît, ce n’est pas si simple d’avoir une belle pelouse, ca nécessite beaucoup d’entretien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>