L’arrosage : Bien arroser son jardin

L’arrosage : Bien arroser son jardin

Avec l’arrivée de l’été et des grandes chaleurs, il est grand temps de faire le point sur l’arrosage. Activité importante du jardinage, il répond à des règles simples mais souvent mal maitrisées. Viadom vous aide à les comprendre en répondant à trois questions essentielles : Quand, comment et avec quel matériel ?

Quand arroser son jardin ?

Chaque saison a ses particularités. Soleil, température et pluie sont autant de paramètres qui obligent à adapter la façon dont on arrose son jardin.

De même, on pense souvent, à tort, que l’on peut se contenter d’arroser son jardin en été. En fait, les plantes doivent surtout être arrosées au printemps, pendant leur période de croissance.

En printemps et en automne, arrosez en fin de matinée, alors qu’en hiver vous devez suspendre l’arrosage pour éviter les périodes de gel.

En été, il faut évidemment arroser plus souvent mais jamais en pleine journée. En effet, en plus de s’évaporer plus rapidement à cause des grandes chaleurs, l’eau a un effet loupe sur les feuilles de vos plantes, provoquant des brulures.

L’arrosage ne doit pas attendre les premiers signes de déshydratation d’une plante. Arrosez plutôt dès que vous constatez que la surface de la terre est sèche.

Enfin, en ce qui concerne les plantes cultivées en pot, arrosez les plus souvent pour compenser le dessèchement accru dû au volume de terre réduit.

Comment réaliser l’arrosage de son jardin ?

Bien arroser son jardin

Il ne suffit pas de bien adapter l’arrosage aux différentes saisons, la manière de procéder à l’arrosage joue aussi un rôle très important dans la réussite de son jardin. On a souvent tendance à vouloir arroser peu et très régulièrement, surtout en été, au plus fort des grandes chaleurs. Pourtant, mieux vaut arroser moins souvent mais en profondeur.

En effet, si l’arrosage est fait de façon trop superficielle, les racines ont tendance à se développer plus en surface. Elles tentent ainsi d’atteindre l’eau, ce qui les sensibilise à la chaleur et à la sècheresse.

A l’inverse, l’excès d’eau est tout aussi néfaste pour les plantes. Il les sensibilise aux maladies et fait pourrir les racines. Une plante se remet en fait plus difficilement d’avoir été trop arrosée plutôt que pas assez.

Un bon arrosage doit donc être effectué tous les quelques jours et atteindre les racines des plantes. Arrosez doucement et à leur pied, pour éviter de tasser la terre et pour permettre à l’eau de s’infiltrer.

Si le sol est très sec, procédez en deux étapes. Commencez par l’humidifier avec un arrosage léger puis arrosez abondamment.

Quel matériel choisir pour l’arrosage ?

Maintenant que vous savez quand et comment arroser votre jardin, il reste à choisir votre matériel.

Si l’arrosoir est souvent associé à l’image du jardinier, il existe de nombreuses solutions pour arroser son jardin. Manuel ou automatique, chaque système a ses avantages.

L’arrosage manuel

Un simple arrosoir est suffisant pour arroser toutes les zones de votre jardin. La pomme d’arrosage sert essentiellement à abreuver les plantes fragiles et les semis, alors qu’il faut l’enlever pour le reste du jardin.

Cependant, pour des raisons de confort, vous pouvez utiliser un tuyau d’arrosage pour les grands espaces et les zones plus difficilement accessibles. Il permet de régler le débit et la force de l’eau projetée pour ne pas abimer les plantes.

Il est aussi possible d’investir dans un pistolet pour exercer un meilleur contrôle sur le débit et pour pouvoir interrompre le jet sans avoir à retourner au robinet. Il est idéal pour un arrosage en aspersion (envoyée sous pression, l’eau retombe en une fine pluie artificielle sur les plantes) pour les feuillages des plantes du jardin, hors périodes de grand soleil.

Nous vous déconseillons par contre de l’utiliser sur vos rosiers, ainsi qu’au potager et au verger, pour éviter la propagation des maladies. Mais vous n’avez rien à craindre pour vos plantes, qui sont beaucoup plus résistantes.

L’arrosage automatique

Les systèmes d’arrosage automatique nécessitent un investissement souvent conséquent mais présentent le double avantage d’être plus économiques en eau et moins contraignants une fois le réglage initial effectué.

On trouve plusieurs sortes de systèmes d’arrosage automatiques, notamment des arroseurs mobiles, c’est-à-dire qui peuvent être déplacés. Il existe des modèles à arrosage statique, rotatif ou oscillant. Ils permettent de projeter l’eau sous forme de pluie et sont utilisés pour les massifs et les pelouses.

Pour les petits jardins et au potager, on préfère souvent un système de goutte-à-goutte, pour apporter la quantité d’eau suffisante à vos plantes. C’est aussi un système qui permet d’éviter le gaspillage. Malgré un coût assez élevé pour l’installation, cette pratique est la plus adaptée au potager et au verger.

Pour des cultures en lignes, on favorise le tuyau poreux. Très facile d’installation, celui-ci permet de laisser suinter l’eau sur toute sa longueur.

Enfin, bien plus onéreux, un système d’arrosage enterré, composé d’un réseau de tuyaux souterrains reliés à des arroseurs, peut être installé dans les grands jardins.

Demandez votre jardinier à domicile pour l’arrosage de votre jardin en contactant Viadom au 0 825 068 468 ou en vous rendant sur le site http://www.jardinier-domicile.com/

 

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>